Sélection d'août

Publié par Sixtine Dx le

De la BD, des premiers romans, des chevaux ou livres jeunesse, en août on pense à tout le monde ! 
Goncourt du premier roman
Le pitch :
Dans l'Irak rural d'aujourd'hui, sur les rives du Tigre, une jeune fille franchit l'interdit absolu : hors mariage, une relation amoureuse, comme un élan de vie. Le garçon meurt sous les bombes, la jeune fille est enceinte : son destin est scellé. Alors que la mécanique implacable s'ébranle, les membres de la famille se déploient en une ronde d'ombres muettes sous le regard tutélaire de Gilgamesh, héros mésopotamien porteur de la mémoire du pays et des hommes.
L'avis de Raphael :
Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! Ce roman choral sur fond de vengeance familiale dans l'Irak contemporain est un véritable bijou littéraire, porté par une écriture ciselée d'une extraordinaire densité poétique. Sans conteste l'un des incontournables de l'année.
Lightfall - Couverture
Jeunesse
Le pitch :
Dans le monde d'Irpa, Béa vit avec son grand-père, un Cochon-Sorcier fabricant de potions et gardien de la Flamme éternelle. Quand il disparaît mystérieusement, la jeune fille doit surmonter son anxiété maladive pour tenter de le retrouver. Sa rencontre avec Cad, un Galdurien aussi enjoué qu'intrépide, pourrait bien changer le cours de son destin.
Aventure, amitié indéfectible, paysages époustouflants et créatures dignes d'Hayao Miyazaki... le début d'une quête initiatique lumineuse et fantastique !
L'avis de Bertille :
Lightfall nous entraîne dans un road-trip loufoque à la recherche du Cochon-Sorcier, le grand-père de Béa, disparu alors qu'elle était parti chercher de quoi réaliser ses potions. Tim Probert nous enchante avec ses illustrations riches en détails et en couleurs ainsi qu'avec ses personnages réalistes et attachants. On attend avec impatience la sortie du tome 2 !
Dessiner encore - Couverture
BD
Le pitch :
L'attentat du 7 janvier 2015 tourne en boucle dans ma tête. Tout fout le camp en moi mais le dessin résiste...
L'avis de Raphael :
Une évocation poignante des attentats contre Charlie Hebdo servie par les magnifiques planches en clair obscur de Coco. Cet album vertigineux sur le traumatisme et la résilience est non seulement un témoignage de première main sur l'un des événements les plus marquants de ce début de siècle mais aussi un ouvrage incontournable sur la puissance de l'art comme moyen de résistance à la barbarie.
Florida - Couverture
Roman
Le pitch
« Ma mère s'emmerdait, elle m'a transformée en poupée. Elle a joué avec sa poupée pendant quelques années et la poupée en a eu assez. Elle s'est vengée. »
L'avis de Charlotte :

Florida est une vraie tornade, une sacrée claque doublée d'un coup de poing au ventre. En bref, un livre qui ne laisse pas indifférent. Ce roman acide, plein d'une colère et d'une rage qui envahissent rapidement le lecteur est aussi addictif que toutes les drogues qui vont par le corps d'Elizabeth. Une réussite !

 

D'un cheval l'autre - Couverture
Roman
Le pitch
"Il y a dans son regard de la compassion, celle des chevaux qui voient les pauvres hommes aller d'une comédie à l'autre." Ils s'appellent Zingaro, Chaparro, Lautrec, Le Caravage... L'un fut sauvé in extremis de l'abattoir, un autre légué par un torero en déroute, un autre encore, racheté pour une poignée de pesetas à un maquignon véreux. Ces chevaux ont marqué la vie de Bartabas, célèbre fondateur du théâtre Zingaro. Grâce à leur complicité naturelle, il est devenu un écuyer d'exception, réalisant des prouesses qu'aucun artiste n'avait accomplies avant lui.
L'avis de Charlotte :
la plus belle déclaration d'amour aux chevaux jamais écrite. Entre l'(auto) biographie et la poésie, "D'un cheval l'autre" est un grand défilé de pur-sangs, de Criollos, d'abimés de la vie et d'artistes. De l'émotion brute. 

Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.